Origine et fonctionnement d’une serrure biométrique à empreinte digitale

Origine et fonctionnement d’une serrure biométrique à empreinte digitale

Origine et fonctionnement d’une serrure biométrique à empreinte digitale

A l’heure actuelle, les serrures à clés, à codes ou à cartes sont les plus utilisées. Mais tous ces systèmes d’ouverture et de fermeture comportent des inconvénients au quotidien. Pour pallier à ses problèmes, vous pouvez changer votre serrure en la remplaçant par une serrure biométrique. Celle-ci s’est avérée être une alternative performante. Dans cet article, votre artisan à Toulouse s’intéresse à cette nouvelle technologie qu’est la serrure électronique.

L’origine de la serrure biométrique

Comme nous l’avons mentionné, c’est à cause du manque d’efficacité des systèmes de verrouillage existants que les chercheurs se sont penchés sur d’autres possibilités. Dès lors, l’utilisation des caractéristiques physiques de l’homme s’est avéré une méthode comprenant de nombreux avantages pour contrôler les accès facilement.

L’utilisation d’une partie du corps pour identifier une personne n’est pas récente. Cela remonte au début du 19ème siècle, où les empreintes digitales étaient déjà utilisées par la police criminelle.

Fonctionnement de la serrure biométrique

La serrure biométrique à empreintes digitale est composée d’une serrure électrique munie d’un lecteur d’empreintes digitales, d’un lecteur biométrique servant à la sauvegarde des empreintes sur un port USB, d’un convertisseur bus RS485 permettant de transférer les données du port USB vers la serrure biométrique. En plus de ces éléments, vous devez vous procurer un logiciel à installer sur votre ordinateur pour pouvoir procéder à la gestion de la serrure et des empreintes.

Dans la pratique, lorsque vous vous présentez avec votre doigt devant la serrure biométrique, celle-ci procède à l’identification de votre empreinte en captant une image. L’image est ensuite analysé par un logiciel qui va rechercher dans sa base de donné si votre empreinte est enregistrée ou non. Dès lors, si l’accès est autorisé, une demande d’accès et d’ouverture de la gâche est envoyée vers le bus RS485. Une information visuelle (point lumineux vert) ou sonore (bip) est transmise pour autoriser l’ouverture de la porte. Suivant les serrures biométriques, les signes sonores et visuels diffèrent. Bien souvent, les serrures biométriques n’envoie qu’un signal lumineux rouge lorsque le doigt est mal positionné et que l’identification n’a pas pu être faite. Par contre, lorsque l’empreinte est reconnue mais que l’accès n’est pas autorisé, la serrure fait retentir deux bips sonores en plus de l’activation de la LED rouge. A savoir que tout ce procédé est réalisé dans les trois secondes qui suivent l’installation de l’empreinte.

Les avantages et inconvénients de la serrure biométrique

  • Avantages : Le principal avantage de la serrure biométrique est qu’elle procure un système d’ouverture et de verrouillage fiable car le taux d’erreur est très faible. De plus, l’accès est plus compliqué pour les personnes malveillantes puisque le vol ou la copie est difficile. Enfin, c’est une serrure très simple d’utilisation.
  • Inconvénients : Au fur à mesure du temps, notre empreinte digitale peut se modifier à cause du vieillissement par exemple. De plus, nous ne sommes pas à l’abri d’incidents entraînant l’impossibilité d’identification, comme une brûlure, une coupure, la perte du doigt… L’environnement évolue également, notre chaleur corporelle n’est pas toujours la même, notre niveau de transpiration du doigt aussi. Qui plus est, la fabrication de faux doigt n’est pas seulement une pratique de science-fiction. Il est en effet possible de créer un faux doigt, ou une fine couche de silicone à mettre sur le doigt, à partir d’une empreinte déposée sur n’importe quel support, un verre dans un restaurant par exemple.

Vous connaissez désormais quelques caractéristiques de la serrure biométrique, vous pouvez néanmoins consulter votre serrurier de Toulouse à tout moment.