Travaux : le locataire peut-il en faire sans autorisation ?

Travaux : le locataire peut-il en faire sans autorisation ?

Travaux : le locataire peut-il en faire sans autorisation ?

Vous êtes locataire de votre logement et vous souhaitez faire des travaux afin de vous approprier les lieux, vous sentir un peu plus chez vous. Vous vous lancez dans les modifications sans prévenir le propriétaire… Une fois les travaux terminés, vous décidez de lui en parler. A qui sont les frais des travaux, au locataire ou au propriétaire?

Prévenir le propriétaire

Il est important de prévenir le propriétaire lorsque vous voulez vous engager dans des travaux en tant que locataire. Il peut refuser le remboursement et vous demander de remettre l’appartement dans l’état dans lequel vous l’avez loué. D’une part parce que vous ne lui aurez pas demandé d’entreprendre des travaux, mais aussi si les travaux ne lui conviennent pas.

En revanche si vous devez faire intervenir un dépanneur dans votre logement, il est impératif de prévenir le propriétaire. Il faut savoir que selon les travaux que vous souhaitez entreprendre, il se peut qu’ils soient au frais du propriétaire. Votre logement doit être en état d’être habité, autrement dit, votre logement doit être salubre. Et peut être qu’un dépanneur a déjà réglé le problème en question et il ne faudra que le recontacter.

Avant tous travaux, il est obligatoire de prévenir votre propriétaire, selon la loi, certains travaux seront à sa charge. Si vous avez une chaudière par exemple, c’est au propriétaire de se charger de le changer s’il est vétuste. Et pour de gros travaux, vous devez avoir le consentement du propriétaire des lieux.

Obligation du propriétaire

Le propriétaire est dans l’obligation de vous louer un logement décent, il ne doit pas porter atteinte à votre santé ni à celle des autres habitants. Le logement doit également et surtout être doté d’un niveau de confort : surface minimum de 20m3, appareil de chauffage et eau courante.

Les parties communes et le logement doivent être entretenus par le propriétaire, de même pour la réalisation des travaux autres que ceux du locataire.

Si les travaux du logement n’engendre pas sa transformation, le propriétaire ne peut pas s’opposer aux travaux.

Pour les travaux de maintien de l’appartement, les frais sont au propriétaire.

L’entretien courant du locataire

L’entretien courant du logement est à la charge du locataire, de même pour les petites réparations nécessaires. Lorsque l’on parle de petites réparations, il est question de la chaudière, sa propreté par exemple et non son remplacement. il est aussi question du tableau électrique, ainsi que les voies d’accès de l’habitation, v’est à dire les fenêtres et les portes. Si vous êtes locataire d’une maison, vous devez vous occuper du jardin, d’enlever la mousse de la terrasse et les tuyauteries d’écoulement de l’eau. L’entretien annuel de la chaudière est à la charge du locataire. Mais si elle est défectueuse, c’est le propriétaire qui s’en charge.

Obligation du locataire

Le locataire doit obligatoirement payer son loyer ainsi que les charges du logement.

Avant tous travaux, nous le répéterons jamais assez, pour éviter tout désagrément, prévenez votre propriétaire ! Notamment lorsque le logement est susceptible de subir une transformation.

Les petites réparations sont à la charge du locataire, de même pour la réparations des installations déjà en place nécessitant un entretien et pour les appareils.

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez un entretien, n’hésitez pas à contacter votre serrurier à Toulouse.